Histoire

Le siège du SIBAMCréé en 1951 sous l’appellation du Syndicat des Eaux de Cadolive et autres communes, la structure comprenait alors les villages de Cadolive, Gréasque, Mimet, Peypin et Saint Savournin.

En 1957, la commune de La Bouilladisse a intégré le syndicat, puis La Destrousse en 1959, pour finir avec le village de Belcodène en 1967.

C’est en 1979 que l’appellation a été modifiée pour devenir le SIBAM (Syndicat Intercommunal du Bassin Minier)

En 2007, suite à l'adhésion de certaines de ses communes membres à des intercommunalités voisines, le SIBAM est devenu un syndicat à la carte.

En 2015, Simiane-Collongue est devenue la neuvième commune du syndicat.

Depuis le 1er janvier 2018, la métropole Aix-Marseille-Provence exerce les compétences obligatoires attribuées à toutes les métropoles dont celle relative à la gestion des services des eaux et de l'assainissement. Elle a confié au SIBAM la gestion de ces services  pour les communes de Gréasque, Mimet, St Savournin, Cadolive, Peypin, La Destrousse, La Bouilladisse, Belcodène et Simiane-Collongue. Le SIBAM a été remplacé par la Régie des Eaux et de l'Assainissement du Bassin Minier et du Garlaban.

En 2019, après accord du Conseil d'Administration de la Régie des Eaux et de l'Assainissement du Bassin Minier et du Garlaban (SIBAM) et de la métropole AMP, le périmètre du SIBAM a été élargi aux communes de Gémenos (partie villageoise), Plan de Cuques et Roquevaire